Posts du forum

Vincent Engel
29 mai 2018
In Les personnages
Fabrice Milleau est une tombe. Quoi de plus normal pour l’homme à tout faire d’un homme obsédé par la mort et par l’immortalité ? Si le passé de Kopf est un mystère que Charles finira par percer, la vie de Fabrice est une énigme absolue dont lui-même semble ignorer la clé. Il ne vit qu’à travers Hermann Kopf, dirait-on. Toujours là, toujours invisible, malgré sa taille. Il parle d’une voix basse et sombre. Sous des dehors pour le moins bourrus, il est néanmoins attentif. Il se prendra d’amitié réelle pour Charles, sans pour autant jamais dénigrer Hermann Kopf. Il peut pourtant laisser échapper sur certains des jugements définitifs. Il voit tout, il entend tout, peut-être même sait-il tout ; mais jouer au gorille lui permet d’échapper aux questions. Pourtant, ce colosse a ses failles. Et s’il reste toujours dans l’ombre, son rôle est sans doute bien plus important qu’il n’y paraît…
0
0
11
Vincent Engel
29 mai 2018
In Les personnages
Charles Vinel est un jeune professeur d’archéologie et apprenti écrivain. Il se console difficilement de la mort de sa mère et vit dans l’attente de la rencontre ou de l’événement qui donnerait enfin un sens à sa vie. Il a consacré sa thèse aux procédés de momification à travers les âges mais découvre que si quelqu’un s’est laissé momifier dans l’attente et l’ennui, c’est lui. Une curieuse faiblesse de caractère, liée au désir maladif d’être aimé et reconnu, font de lui la victime idéale des manipulateurs. Il est l’homme qui s’invente des histoires pour partir et trouve des prétextes pour rester. Celui qui se soumet pour n’avoir pas à s’opposer. Qui ne peut pas dire « non » au désir de l’autre et qui, ce faisant, en arrive à oublier ses désirs propres. Physiquement, il est standard. Il aime les jeunes filles en sandales et se raconte plus d’histoires qu’il ne pourra jamais en vivre. Mais dans sa quête de Maramisa, il va découvrir bien plus qu’un site archéologique. À l’instar de L’Homme révolté de Camus, s’il subit la domination pendant si longtemps, vient un moment où la colère éclate. Et où la liberté se dessine à l’horizon. À moins que ce ne soit que l’effet d’une dernière manipulation ? À moins que, jusqu’au bout, Charles ne soit rien d’autre qu’un « gardien d’éternité » ?
0
0
10
Vincent Engel
29 mai 2018
In Les personnages
On ne sait rien d’Hermann Kopf parce qu’Hermann Kopf le veut ainsi. Pourtant, il a un secret. Très lourd, qui s’enracine dans une guerre qu’il n’a pourtant pas faite. C’est un homme d’une cinquantaine d’années, qui semble produire de l’or et de l’argent rien qu’en se frottant les mains. Nul ne sait d’où vient cette fortune, ni comment il la fait croître sans fin. Il a une obsession : trouver le secret de l’immortalité. Et il est convaincu que Maramisa en est la clé. Il n’est presque pas possible de le prendre au dépourvu. On peut dire qu’il y a quelque chose en lui d’un démiurge. Ou d’un démon. Physiquement, il est très grand et très fort. C’est un ogre tout puissant. Les êtres n’ont pas de secrets pour lui. Il commande à tous, même aux dirigeants de cette terre. Les lois ne le concernent pas. Le temps non plus, ou de moins en moins. Il volera Fiona à Charles Vinel et se l’accaparera, dans le niveau inférieur de la cité de Maramisa qu’il bâtit, aux confins de l’Asie. Une cité démesurée, dont le premier étage est un « resort » de magasins, hôtels, restaurants, casinos et salle de spectacle ; le premier sous-sol, les quartiers des artistes et du personnel, dont Charles Vinel ; et le dernier, réservé à Kopf, Fiona et leurs enfants. Est-il possible de vaincre Kopf ? Est-il fou ou génial ? Peut-on imaginer que celui qui a voué sa vie à ressusciter Maramisa pour triompher définitivement de la mort, puisse être vaincu ?
0
0
8

Vincent Engel

Administrateur
Plus d'actions